La crise de Sciences Po Paris - La sélection des élites politico-administratives en question

Actuellement quelle force serait capable de penser la future formation des élites administratives et politiques ?

Les enjeux sont importants : c'est la capacité de la France à penser le monde et à être capable de s'adapter au changement. Si nous décidons d'abandonner la formation théorique de nos futures élites, nous serons dans l'incapacité de maîtriser notre destin. Il ne nous restera plus qu'une politique de communication pour cacher la réalité de la situation.

A travers une analyse de la crise de Sciences-Po Paris, une réflexion sur le sens et le devenir de la formation des élites politiques.

Par Patrice Buffotot

Lire la suite

La démarche scientifique dans l'art de la gestion

800px-Balance scale IMGP9722L'erreur est de séparer l'art de la gestion et la démarche scientifique. L'article suivant le montre en trois temps. 1. Le lieu propre de la gestion, le risque économique, combine nécessairement l'objectivité scientifique et l'intuition subjective du gestionnaire. 2. La cohérence des modèles économiques utilisés en science de gestion, reflet de la rationalité instrumentale qui relie causes et effets attendus, objectifs et moyens, appelle non seulement une expérimentation capable d'en tester la véracité, mais encore un autre type de rationalité, la rationalité substantielle, ce que Max Weber nommait aussi rationalité en valeurs, fruit de l'idiosyncrasie propre du gestionnaire. 3. Loin d'être arbitraire, cette rationalité substantielle doit elle-même être testée. L'article conclut à l'inexistence de solution de continuité entre les sciences et l'art de la gestion. En revanche, il pose la nécessité de la démarche scientifique, y compris dans ce que la gestion a de plus singulier, la motivation du gestionnaire.

Par Etienne Perrot

Lire la suite

Questions de sociologie au Brésil

Proposer et diriger un dossier portant sur la sociologie au Brésil est une tâche ambitieuse et combien difficile, étant donné la complexité du pays, de sa formation sociale et économique, les différents mécanismes de diffusion de la pensée sociologique (européenne et américaine), notamment française et allemande, les différents modes de réception et de circulation des idées et, disons-le déjà, la présence d'une foisonnante littérature en sciences sociales, spécifiquement en sociologie et en anthropologie.

Autrement dit, il s'agit de poser des questions sur les conditions sociales et historiques de la production et la circulation de la connaissance sociologique dans ce pays.

Par Juarez Lopes de Carvalho Filho

Lire la suite

L’institutionnalisation de la sociologie dans l’enseignement secondaire au Brésil

Cet article propose une esquisse sur l'enseignement de la sociologie dans l'école secondaire au Brésil. Il postule que l'analyse de cet objet nous mène sur le chemin de l'histoire de la sociologie comme science et discipline, ce qui rend possible d'objectiver les modes de réception des sciences sociales dans le pays, en dévoilant les enjeux de luttes à l'intérieur du système d'enseignement (secondaire et supérieur) et du champ scientifique. La faible légitimité dont dispose la sociologie n'est pas due seulement à une question de légitimité légale, mais à un manque de reconnaissance sociale et scientifique, auquel, au long de son histoire, la sociologie s'est confrontée. Ce travail décrit le processus d'institutionnalisation de la sociologie dans l'éducation secondaire, et quelques obstacles auxquels les sociologues doivent faire face pour consolider son enseignement.

Par Juarez Lopes de Carvalho Filho

Lire la suite

La réception de la sociologie d’Émile Durkheim au Brésil

 
L'œuvre d'Émile Durkheim, en dépit de sa méthode objective, a été développée en lien étroit avec la réalité sociale française de son époque, envisageant des transformations de cette réalité. Cependant, la sociologie brésilienne, de manière dominante non seulement a pris cet aspect comme secondaire, mais a identifié le sociologue français comme conservateur et défenseur de l'ordre social.
Cet article confronte l'engagement politique et idéologique de la sociologie de Durkheim avec cette interprétation et jette quelques hypothèses de travail en vue d'élucider ce problème dans la formation de la sociologie brésilienne.
Par José Benevides Queiroz

Lire la suite

La sociologie de l’éducation au Brésil : tendances historiques et contemporaines

Cet article propose une analyse de l'itinéraire de la sociologie de l'éducation au Brésil en mettant l'accent sur ses tendances historiques et contemporaines. Celles –ci allant de son introduction aux « Écoles Normales », axées sur la formation des enseignants, à son processus d'institutionnalisation et à la consolidation dans le champ académique. Contrairement à d'autres « sociologies spécifiques », la sociologie de l'éducation brésilienne se développe principalement à l'extérieur des Départements de Sciences Sociales-Sociologie ; elle est pratiquée surtout dans les Facultés de l'Éducation, en particulier après la distinction des facultés (Éducation, Philosophie et Sciences Humaines) en 1968. L'article met l'accent sur deux aspects : la centralité de la question des inégalités sociales dans la production de la sociologie brésilienne de l'éducation, et la réception du travail du sociologue français Pierre Bourdieu dans cette production. Notre intérêt n'est pas de mener une révision exhaustive des travaux effectués précédemment par d'autres auteurs, mais d'analyser les tendances qui façonnent ce domaine de recherche au Brésil, compte tenu de son processus historique de formation.

Par Amurabi de Oliveira

Lire la suite

Plus d'articles...