Winston Churchill - Mes jeunes années

Mes_jeunes_annes_  Sait-on que dans la dernière charge de lanciers qu'ait jamais conduite l'armée britannique se trouvait le jeune Winston Churchill ? C'est ce qu'on apprend dans Mes jeunes années, mémoires de jeunesse d'un homme qui n'était pas encore le Premier Ministre qu'il fut et qui voyait sans doute arriver l'horizon de la maturité avec un certain regret. A travers le récit de sa vie d'enfant, de cadet puis de journaliste, soldat, conférencier et jeune outsider politique, l'auteur évoque l'émergence d'un caractère et d'une destinée politique. Ce sont surtout les derniers feux de la société impériale britannique, son assurance et ce qu'elle pouvait avoir d'aimable comme monde vécu que retrace W. Churchill.

On ne peut s'empêcher, en lisant ces lignes, de penser au passage inéluctable de la guerre industrielle et de son besoin de masses sacrifiables, rendant inutile le long processus de formation humaine et technique de tradition britannique, formation dont ces Jeunes années sont en fait le théâtre. On ne peut pas plus éluder le fait que, au-delà des enjolivements d'un habitué de la plume, cette vie aventureuse et surtout libre n'a pas été pour rien dans la volonté farouche de résister aux allemands, à n'importe quel prix.

Un ouvrage excellemment bien écrit, passionnant, où l'on trouvera de nombreuses satisfactions et une réflexion sur la formation de l'esprit humain.

M.O.

Winston Churchill, Mes jeunes années, traduit de l'anglais par Jean Rosenthal, Ed. Tallandier, Collection Texto, Paris, 2007, 473 pages

ImprimerE-mail